Localisation du Lymphœdème

Le lymphœdème touche le plus souvent les jambes et les bras, mais il peut également apparaître dans d’autres parties du corps, notamment la poitrine, la tête, le cou et les parties génitales.

Localisation du Lymphœdème

Le lymphœdème se produit le plus souvent dans le bras à la suite d’une intervention chirurgicale pour le cancer du sein. Les cellules cancéreuses se propagent d’abord par les vaisseaux lymphatiques vers les ganglions lymphatiques. De nombreuses femmes subissent l’ablation d’au moins un à trois ganglions lymphatiques dans l’aisselle (biopsie du ganglion sentinelle) ou parfois même davantage (évidement ganglionnaire axillaire). La radiothérapie fait souvent partie du traitement du cancer et peut également détruire le système lymphatique.

Oedème

Après de telles interventions chirurgicales et thérapies, un œdème peut se développer au niveau de votre poitrine/sein et paroi thoracique. Contrairement aux membres, les seins ne possèdent pas de pompe musculaire. Par conséquent, le drainage est plus difficile dans cette zone. Une enflure se produit souvent autour du sein touché, sur la paroi thoracique, sous l’aisselle ou dans le dos. Les régions enflées peuvent être chaudes, douloureuses, indurées et lourdes. Dans ces cas, il vous est possible de porter des vêtements de compression spécifiquement adaptés ou d’appliquer de petits coussins de compression en mousse faits pour le sein et le haut du corps et dont le rôle est d’atténuer la fibrose et de favoriser le drainage lymphatique.

Œdème de la tête et du cou

Consécutivement à une intervention chirurgicale ou à une radiothérapie, un lymphœdème peut aussi se développer dans certaines zones de la tête ou du cou. Si le liquide lymphatique tente de s’évacuer de la zone traitée par le cou, mais que les vaisseaux lymphatiques y sont endommagés, un gonflement peut se développer. Ces effets secondaires sont fréquents après le traitement de tumeurs dans la région de la tête ou du cou.

L’œdème se produit le plus souvent dans les zones suivantes de la tête et du cou :

  • Lèvres
  • Joues
  • Front
  • Cavité orbitaire
  • Contour de la mâchoire
  • Devant ou derrière l’oreille
  • Sous le menton
  • Cou

La thérapie de compression contribue au traitement de l’œdème au niveau de la tête et de la nuque. Des solutions spécialement adaptées aux différentes parties du visage, par exemple des masques faciaux et des coussinets pour le cou ou encore des rubans kinésiologiques favorisent le drainage lymphatique.

Un gonflement de la tête et du cou peut être très éprouvant. Si ces régions sont atteintes, vous voulez peut-être éviter d’être en public et préférez vous isoler. Dans ce cas, il est important de faire confiance à un professionnel de soins de santé qui pourra vous aider à obtenir un traitement approprié.

Œdème des organes génitaux

L’œdème des organes génitaux est un des possibles effets secondaires liés à une chirurgie pelvienne ou à la radiothérapie et touche les hommes comme les femmes. On a recours à ces types de thérapies pour traiter les tumeurs de la région génitale, notamment de la prostate, de la vessie, des testicules, du pénis, du col de l’utérus, des ovaires, de la vulve ou du rectum. Les infections, y compris les maladies transmises sexuellement, peuvent également endommager le système lymphatique. Un lymphœdème primaire peut aussi se développer et apparaître sous forme de lymphœdème génital.

Un des symptômes typiques est un œdème douloureux de la zone génitale. Des dysfonctionnements sexuels et des difficultés à uriner peuvent également apparaître. L’œdème des organes génitaux est un problème intime très personnel. La marche et l’achat de vêtements peuvent vous être très difficiles et vos relations intimes, être affectées. Le drainage lymphatique manuel (DLM) et la thérapie de compression au moyen de vêtements et de coussinets compressifs spécialement conçus peuvent améliorer vos symptômes.

Des exercices de mobilité peuvent contribuer au drainage. Des soins d’hygiène de la peau font aussi partie des mesures associées à la thérapie décongestive complexe (TDC). Règle générale, il est important de demeurer actif, bien que cela soit rendu nettement plus difficile en présence de lymphœdème génital. Consultez votre médecin pour connaître les mesures appropriées. 

N’attendez pas pour demander de l’aide

Dans toute forme de lymphœdème, plus le traitement est appliqué à un stade précoce, meilleur est le pronostic. En outre, la thérapie décongestive complexe (TDC) est un moyen efficace de traiter le lymphœdème. Selon l’emplacement de votre lymphœdème, elle comprend des soins de la peau, un drainage lymphatique, une thérapie par compression et des exercices,

En savoir plus sur le traitement du lymphœdème

Article suivant

Stades du Lymphœdème

Optez pour le soutien dont vous avez besoin

Découvrez nos services et obtenez l’aide dont vous avez besoin

Une fois qu’on m’a expliqué mon diagnostic et que j’ai partagé mon expérience avec d’autres patients en ligne, je me suis vraiment sentie à la bonne place.

Claudia Patiente atteinte d'un lymphœdème

Claudia