Diagnostic du Lympoedème

Le lymphœdème n’est pas simple à diagnostiquer et, dans de nombreux cas, le lymphœdème primaire est diagnostiqué tardivement. Vos antécédents médicaux et un examen physique complet sont les principaux éléments sur lesquels est basé le diagnostic du lymphœdème.

Diagnostic du Lympoedème

Il n’existe pas de test ni d’outil spécifique permettant d’établir le diagnostic d’un lymphœdème. Ce qui rend le diagnostic difficile à poser et qu’un grand nombre de patients se débattent longtemps en l’absence du bon diagnostic. Il existe deux principaux types de lymphœdème : le lymphœdème primaire et le lymphœdème secondaire.


Le lymphœdème primaire est une maladie rare qui survient lorsque le système lymphatique ne s’est pas développé correctement (ou ne fonctionne pas comme il le devrait) dès la naissance, et ce, conséquemment à une anomalie congénitale. Bien que les premiers symptômes du lymphœdème primaire se manifestent souvent tôt dans la vie, ils peuvent aussi n’apparaître que des années plus tard. Ce n’est donc pas nécessairement le premier diagnostic auquel les professionnels de la santé vont penser. Le lymphœdème secondaire est causé par une blessure ou une maladie et est plus fréquent que le lymphœdème secondaire.

Qui pose le diagnostic du lymphœdème?

Votre médecin de famille ou un membre du personnel infirmier sera probablement la première personne à qui vous vous adresserez lorsque vous remarquerez des signes ou des symptômes de lymphœdème. La première étape consiste à exclure toute autre cause à l’origine du gonflement.

Votre professionnel de la santé effectuera un bilan de santé général comprenant un examen de votre corps en entier, y compris de votre peau et tissus mous, ganglions lymphatiques, fonctions artérielles et veineuses et de toute zone présentant un gonflement. En outre, des échantillons de sang lui fourniront des informations sur vos fonctions cardiaques et rénales, sur votre glande thyroïde et sur votre numération globulaire.

Un examen physique complet et vos antécédents médicaux seront déterminants pour poser le bon diagnostic de lymphœdème.

Par la suite, votre médecin devrait vous diriger vers un spécialiste du lymphœdème pour confirmer le diagnostic et élaborer avec vous un plan de traitement intégral.

Comment se pose le diagnostic de lymphœdème?

Diagnostic de base

Vos antécédents médicaux et un examen physique sont les principaux éléments sur lesquels est basé le diagnostic du lymphœdème.

Voici certaines des questions habituelles que vous posera votre médecin :

  • Quand avez-vous remarqué les premiers signes ou symptômes?
  • Les gonflements s’améliorent-ils après une nuit de sommeil?
  • Avez-vous eu des infections dans la région touchée?
  • Prenez-vous des médicaments en ce moment et, si oui, quel type de médicaments prenez-vous?
  • Quelqu’un dans votre famille présente-t-il les mêmes signes et mêmes symptômes?

Votre médecin examinera également votre membre atteint. Cet examen comporte habituellement les étapes suivantes :

  1. Examen de la peau pour exclure toute blessure et toute infection.
  2. Palpation des tissus (sont-ils durs ou mous?) et des ganglions lymphatiques (sont-ils plus volumineux qu’à la normale ou douloureux?).
  3. Examen de votre corps pour vérifier la présence de gonflement dans d’autres parties du corps.
  4. Prise des mesures de la région atteinte afin de surveiller l’augmentation de son volume au fil du temps.
  5. Mesures de vos vaisseaux sanguins (veines et artères) pour vérifier le fonctionnement de votre circulation sanguine.

Diagnostics avancés

Vos antécédents médicaux et un examen de membre atteint sont souvent suffisants pour l’établissement du diagnostic d’un lymphœdème. Votre médecin peut toutefois nécessiter des renseignements supplémentaires, par exemple si vous souffrez d’autres maladies susceptibles de provoquer un gonflement ou lors des tout premiers stades du lymphœdème. Plusieurs outils de diagnostic peuvent aors s’avérer utiles :

  • L’échographie - utilise des ondes à haute fréquence qui créent une image de vos tissus depuis l’extérieur.
  • La Lymphographie - utilise un agent de contraste qui permet de visualiser votre système lymphatique à l’aide des rayons X.
  • La lymphoscintigraphie - utilise des isotopes radioactifs qui permettent de visualiser le drainage lymphatique et les ganglions lymphatiques.
  • IRM (imagerie par résonance magnétique) - utilise un champ magnétique pour créer des images de l’intérieur de votre corps.
  • Tomodensitogramme - utilise des rayons X pour créer une image détaillée de votre corps.

Un diagnostic précoce de votre lymphœdème est essentiel pour faciliter l’efficacité d’un traitement et prévenir la progression de la maladie. Soyez à l’écoute de votre corps et restez en contact avec votre médecin lorsque vous remarquez des changements ou l’apparition de nouveaux signes et nouveaux symptômes.


Trouvez le bon prestataire de soins de santé ici.

Article suivant

Lymphœdème et Infections

Optez pour le soutien dont vous avez besoin

Découvrez nos services et obtenez l’aide dont vous avez besoin

Une fois qu’on m’a expliqué mon diagnostic et que j’ai partagé mon expérience avec d’autres patients en ligne, je me suis vraiment sentie à la bonne place.

Claudia Patiente atteinte d'un lymphœdème

Claudia